Mes petits diables






  • Présentation


    Quelque part en Cévennes ... ... Le mas du diable

    Venez découvrir un lieu en pleine nature

    Nos savons au lait de chèvre du Rove

    Nos savons sont élaborés à partir du lait de nos chèvres de race Rove. Cette chèvre n’est pas une grosse productrice de lait, mais son lait est l'un des plus riche, ce qui est un atout pour la fabrication de cosmétiques. Les savons sont élaborés de façon artisanale par un maître savonnier dont l’atelier se trouve à quelques kilomètres de la ferme. Ils sont issus d’une fabrication à froid incluant 20% de lait de chèvre, et sont surgraissés à 4%. Ils sont sans paraben, sans phtalate, sans EDTA, sans sodium laureth sulfate, sans BHT, sans propylène glycol et sans huile de palme, mais également sans colorants ou fragrance de synthèse ni conservateurs.

    Leur odeur est celle … du savon, odeur que nous avons souvent oubliée. C’est une odeur très peu marquée, légère et agréable.

    Voici leur composition :

    huile d'olive saponifiée, huile de coco saponifiée, huile de tournesol saponifiée, lait de chèvre, beurre de karité saponifié, coprah (pulpe de noix de coco séchée), huile de ricin bio, beurre de karité bio sodium olivate, sodium cocoate, sodium sunflowerate, goat milk, sodium sheabutterate, coco nucifera, organic castor oil, organic shea butter

    Vertus du lait de chèvre en cosmétique :

    Le lait de chèvre a des propriétés hydratantes et anti-inflammatoires élevées. Les tensions de surface de la peau sont diminuées et la sensation de tiraillement des peaux sèches disparaît. Les savons au lait de chèvre sont recommandés pour les peaux délicates des bébés, ainsi que pour les personnes atteintes d’acné, de dermatoses, de points noirs … des vertus anti-âges lui sont également attribuées.

    Les savons au lait de chèvres conviennent à tous les types de peau.

    Plus scientifiquement, le lait de chèvre est très riche en acides gras à courtes chaînes, acide caprique, acide caproïque et acide caprylique, mais également en protéines, en fer et en vitamines C, D, B et A. Tous ces composés lui permettent de nourrir la peau et de reconstituer le film hydrolipidique. Ils ont également un effet bénéfique sur le Ph de la peau.

    La structure moléculaire simple et très fine du lait de chèvre lui permet de pénétrer facilement les pores de la peau et d’avoir une action en profondeur, contrairement au lait de vache par exemple, dont les molécules sont beaucoup plus grosses et complexes.

    Le choix de la saponification à froid :

    Il existe trois méthodes de saponification :

    * La saponification dite « de Marseille »

    C’est une saponification à très haute température. Actuellement très peu de savonneries utilisent véritablement la méthode ancienne de saponification « de Marseille ».

    L’ajout de lait n’est pas possible du fait du chauffage trop important lors de la fabrication.

    Même si la base du produit est naturelle, il renferme de nos jours assez fréquemment des produits tels que l’EDTA, le sodium laureth sulfate.

    * La méthode industrielle ou semi industrielle.

    Les savons sont fabriqués à partir de « bondillons », qui sont des paillettes de savon issues de l’industrie chimique. Ces « bondillons » passent dans des machines avec des additifs tels que des colorants, des parfums… Le savon obtenu a un aspect très joli, très régulier, mais il renferme tous ces produits indésirables cités plus haut. Souvent les huiles utilisées sont de nature peu intéressante ou de faible qualité.

    Pour les savons au lait (de chèvre, de vache…), on ne peut pas inclure plus de 6 à 8% de lait, ce qui limite les effets bénéfiques de cet ingrédient.

    C’est la méthode de fabrication la plus utilisée actuellement puisque les savons vendus en grandes surfaces en sont issus pour la majorité.

    * La saponification à froid

    C’est celle qui est utilisée pour la fabrication de nos savons.

    Cette méthode artisanale permet la fabrication d’un large panel de savons différents en jouant sur le choix des huiles utilisées et les proportions de chaque ingrédient. Après fabrication à la main de la pâte du savon, de gros pains sont moulés. Ils sont démoulés au bout de 48 heures et coupés en savons de 100 grammes. Les savons sont alors mis en « cure » pendant 15 jours à trois semaines, durée pendant laquelle le savon finit de sécher et acquiert sa structure définitive.

    Le lait étant inclus à la trace (pâte de savon) dès son élaboration, il peut être inclus à hauteur de 20 % dans la fabrication des savons, ce qui permet d’optimiser son action bénéfique pour la peau.

    Notre savonnier exclut de ses fabrications tout produit chimique et dangereux, ce qui donne un savon naturel, sans additifs nocifs.

    Il y a de cela quelque temps, nous avons fait le pari un peu fou d'un choix de vie que beaucoup qualifieraient d'idéaliste ou de marginal. Ceci afin de faire d'un vieux rêve une réalité. Nous avions tous deux un travail dans lequel l'épanouissement était difficilement envisageable. C'est le cas de bien des gens, me direz-vous. Certains s'en contentent ou se font une raison, mais d'autres franchissent le pas, alors pourquoi pas nous? Nous avons grandi à la campagne, aussi souhaitions nous offrir le même cadre de vie à nos deux filles.

    Pourquoi avoir choisi les Cévennes? Nous connaissions tous deux cette région et en étions amoureux. C'est un lieu pittoresque chargé d'histoire, où le bâti et les paysages, sont somptueux, et que nous pensions propice au développement d'un projet liée à la terre. Nous souhaitions avant tout trouver un lieu de vie agréable permettant de créer une activité à échelle humaine sans investissement lourd ni crédit démesuré, diversifiée et surtout respectueuse de l'environnement. La finalité n'est donc pas la rentabilité ou le profit (cette région n'est de toute façon pas adaptée à une agriculture intensive), mais plutôt de tendre vers une certaine forme d'autonomie en limitant nos besoins financiers à ce que nous ne pouvons produire nous-même. Nous avons longtemps cherché car le lieu idéal n'est pas facile à trouver, mais la ténacité a finalement porté ses fruits. C'est ainsi qu'en 2012 nous avons investi le mas du diable.

    Depuis, nous avons signé une convention de pâturage avec l'ONF, ce qui nous a permis de nous installer en agricole. Actuellement, début 2019, nous sommes à la tête d'un troupeau de quatre-vingt brebis mérinos d'Arles et d'une quinzaine de chèvres du Rove, qui participent à l'entretien d'une coupure de combustible, devenant ainsi acteur de la prévention incendie. Aidés d'un chien que nous avons dressé, le troupeau est gardé une grande partie de l'année en colline et passe le reste du temps dans différents clos. Nous tenons énormément à cette démarche pastorale qui, même si elle semble d'un autre âge, est véritablement efficace en termes de réouverture du milieu. En parallèle, nous élevons également des lapins béliers nains et rex tricolores (grande race), des poules de race la flèche (grande race) et wyandottes naines et nous avons quelques ruches. Récemment nous avons diversifié notre élevage avec l'acquisition de brebis racka et d'un couple de lapins nains rex castor. Enfin, nous faisons notre bois de chauffage et tentons de produire une grande partie de nos fruits et légumes, le tout sans engrais ni produits chimiques. Conscients d'avoir un projet un peu atypique, nous sommes loin de cette forme d'autosuffisance si chère à nos yeux. La tâche que nous avons entrepris serait amplement suffisante pour deux personnes à temps complet. Par prudence, l'un de nous a tout de même conservé une activité à temps partiel. A terme, l'idée reste néanmoins de s'investir tous deux pleinement sur l'exploitation. Six ans ont passé, et avec le recul, il faut être lucide, sans un salaire et quelques aides, nous aurions pour l'heure bien du mal à joindre les deux bouts car il s'agit véritablement d'une création et non d'une reprise d'activité déjà existante. Il faut donc beaucoup investir avant d'espérer une retombée économique.

    L'équilibre d'un foyer est fragile et nous ne pouvons pas prendre les mêmes risques que si nous étions sans enfants, ni avancer aussi vite que nous le voudrions. Pourtant, nos choix sont très souvent guidés par la passion plus que par la raison et le bien-être de tous, animaux compris, reste la priorité. Les plus beaux rêves sont peut être les plus durs à atteindre. Ce n'est pas tous les jours facile, mais il faut y croire et si ça s'avère illusoire, nous aurons au moins tenté l'expérience. Dans un tel lieu, il faut savoir rester modeste car il y a beaucoup à apprendre et le travail est infini. Nos projets sont nombreux et les idées ne manquent pas, nous en avons même pour plusieurs générations.

    L'aventure continue ...

  • Plus d'Infos Pratiques


  • Coup de coeur


  • Vidéo


  • Téléchargement


  • Devis


    Email:
    Name:

Contactez ce prestataire



Contactez ce prestataire



Email:
Name:

Venez découvrir nos savons au lait de chèvre du Rove

Mas du diable
30530 - PORTES - France

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
04 66 52 17 80
Site internet
06 03 79 64 80

Localisation

Contactez nous

Contactez ce prestataire

04 66 52 17 80


Menu



Email:
Name:

Présentation

La vocation du portail « La vie Active des séniors » est de réunir et de fidéliser une population précise, celle des séniors. Notre but est donc de réunir cette communauté au sein de notre portail en proposant non seulement de l’information spécifiquement dédié aux seniors, ainsi qu’ une sélection de professionnels de qualités auxquels ces derniers pourraient s’adresser en toute confiance.

VAS c'est quoi ?

Lavieactivesdeseniors.fr est un produit de L'Office de Solutions Média

Lavieactivesdeseniors.fr est un produit de L'Office de Solutions Média

L'Office de Solutions Média
21, Rue de Fécamp - 75012 Paris
Tél : 06 12 95 47 05

www.officedesolutionsmedia.fr
contact@officedesolutionsmedia.fr

Support Client

Notre hotline est
disponible 8h/ Jour.

Lundi-Vendredi : de 9h à 18h
Week-end : Fermé